Archives de catégorie : L’America’s Cup par Lionel

Lionel nous raconte l’ambiance de l’America’s Cup 2013 à San Francisco

Patience, tricherie et mise à l’eau

Entre diverses introductions à la compétition, aux règles de sécurités, aux relations avec les médias, et bien d’autres, le maître mot pour nous était la patience. Les allemands ont tout d’abord arraché les attaches tenant le filet aux coques du bateau en essayant de le tendre. Sur les multicoques, il est essentiel d’avoir un filet bien tendu : le déplacement sur le bateau est plus rapide, plus facile, bref plus performant. On essaie cependant de tendre les filets en le faisant progressivement au fil des journées et non pas entièrement dès le montage du bateau.

Le deuxième événement qui a mis le planning en retard est un tensiomètre censé contrôler la tension d’étai qui s’est avéré défectueux. Tous les bateaux sont étalonnés sur une tension standard de 550kg pour des raisons de sécurité. Le tensiomètre annonçait une valeur très largement en dessous de la réalité, ce qui a cassé une fixation de hauban sur le bateau d’USA45. Par chance leur aile était encore attachée à la grue. Sans quoi, elle aurait très certainement fini à plat sur le béton..

Ces quelques jours ont aussi été marqué par la polémique des deux bateaux Oracle et du bateau de Ben Ainslie Racing, disqualifiés des quatre derniers évènements « America’s Cup World Series » (comparable aux « Act » du temps d’Alinghi). Ces trois bateau, préparés par Oracle, ont été modifié au niveau de la martingale (« Dolphin Striker ») se situant sous le bout dehors à l’avant du bateau. Un mélange de résine a été placé à l’intérieur pour alourdir l’avant du bateau, synonyme d’une meilleure performance sur ces catamarans AC45. Tout le monde est évidemment déçu du comportement résolument antisportif de la part d’Oracle sur une série entièrement monotypique.

Nous avons de notre côté découvert que l’intérieur de nos winchs a été complètement modifié par Luna Rossa Prada, tout en respectant les règles de classes. Pignons, axes, rondelles, tout a été refait dans un alliage différent. Difficile de dire pour l’heure si cela nous apportera un avantage ou non, mais ils l’ont sûrement fait pour une raison!

Au delà des ragots de ponton et des mésaventure des autres équipes, nous avons de notre côté terminé la préparation du bateau. La matinée du 10 août a été consacrée à l’assemblage à plat de notre aile. Elle se compose de quatre grandes parties : Une partie avant allant du pont jusqu’en haut : le « mât » et trois volets arrières qui permettent de donner un « twist » de l’aile. Si vous comparez cela à une Grand-Voile souple, en lâchant de l’écoute, vous créez plus de « twist » car le bas de la voile porte alors que le haut dévisse. Sur l’aile, c’est pareil : le panneau du bas porte, les deux du haut sont plus ouverts. Diverses marques ont été ajoutées sur le bateau pour faciliter les réglages et les prises de laylines.

Aujourd’hui, 11 août, nous avons mis à l’eau notre AC45 pour les quelques jours de navigation qui vont suivre. Demain (12 août), nous commençons les premiers entraînements à 09h30 et assisterons à un test de retournement réel, afin que tous les équipages se familiarisent avec la procédure à effectuer en cas de chavirage. La prochaine sortie du bateau est quant à elle prévue au 14 août, où nous devrons entièrement vérifier le bateau, démâter, démonter l’aile, etc.

Quelques photos:

Marquage du bateau:

Photo 11.08.13 09 44 08 Photo 11.08.13 09 43 45

Montage de l’aile:

Photo 10.08.13 11 34 05

Nous nous sommes même senti obligé de marquer nos voiles d’entraînements d’un drapeau suisse:

Photo 09.08.13 13 19 31

 

Mise à l’eau:

Photo 11.08.13 13 44 31

 

Convoyage vers le Pier 23:

Photo 11.08.13 14 09 48

 

Bonne journée!

Lionel

Team Tilt à la Red Bull Youth America’s Cup

Nous voilà arrivés depuis trois jours à San Francisco et on peut dire que nous avons bien pris nos marques! Nous sommes installés dans une grande maison que nous avons louées près du Golden Gate Park, à environ 30 minutes de vélos du Pier 30, lieux où se situent nos bateaux.

On a passé la grande partie de ces trois premiers jours à bricoler sur le bateau. Les AC45 ont été attribués tout d’abord aux équipes soutenues par des défis qui ont été engagés dans l’America’s Cup (2 Oracles (USA), 1 ETNZ, 1 Energy Team (France), 1 Artemis (SWE)) et ensuite par tirage au sort aux cinq autres équipes qualifiées via les Selection Series qui ont eu lieu en février. Nous avons donc hérité du bateau de Luna Rossa Prada qui nous satisfait entièrement. Le bateau est en très bon état général!

Ce qui nous a marqué est le manque de présence des autres équipes avant le début officiel de la « partie entraînement » de la Youth America’s Cup (8 – 29 août). Nous étions en effet la seule équipe présente avec les australiens de « Objective Australia » à travailler sur le bateau!

Il y a 11 préparateurs / voiliers dédiés à la Youth America’s Cup mais nous avons très vite compris qu’il ne faut pas être pressé pour obtenir quelque chose. Dès qu’une réparation ou une modification est plus importante, celle-ci passera avant. On s’est donc équipé avec notre propre matériel pour pouvoir subvenir à nos besoins ce qui a étonné les gens de l’organisation, tout comme le fait qu’on soit accompagné d’un préparateur.

Voici quelques photos de ces premiers jours:

  • Montage du bateau

Photo 07.08.13 10 29 12

  • Check des voiles (Code 0)

Photo 07.08.13 18 27 21

  • Restratification des dérives

Photo 08.08.13 17 13 31

  • Les ailes

971278_10151553654267374_1631061046_n

  • Les bateaux

Capture d’écran 2013-08-08 à 22.46.26

 

A dans quelques jours pour une prochaine lecture!

Lionel